Témoignage de Manon

Manon

 J’ai participé aux 3 comités de lecture de 2019/2020. J’ai beaucoup aimé lire les textes, lire à voix haute en groupe et donner mon avis.

BILAN: J’ai bien aimé lire tous ensemble, jouer chacun un rôle. Et parler avec l’auteur et l’autrice et poser des questions sur leur texte et mieux connaître le contexte de  l’histoire.

La couleur de mon avenir : MON TEXTE CREATIF inspiré de Sucré Seize de Suzie Bastien

Si j’étais une couleur, mon avenir serait ROUGE, comme le SANG qui coule dans les veines.

Si j’étais un végétal, mon avenir serait une ROSE, parce que j’aime sa forme et son parfum. 

Si j’étais un vêtement, mon avenir serait  un uniforme de POMPIER, pour rassurer et aider. 

Si j’étais une ville, mon avenir serait TOKYO, pour les mangas et l’écriture japonaise.

Si j’étais un personnage légendaire, je serais ARTÉMIS, la déesse de la chasse.

Au volant de mon taxi : mon texte créatif inspiré de Taxiwoman de Eric Delfin Kwégoué

Au volant de mon taxi, je suis témoin que les taxis japonais sont très différents de la France. En France, les gens sont plus individuels, centrés sur eux-mêmes. Je trouve qu’ils ne connaissent pas le code de la route. Alors  qu’au  Japon, les gens sont polis, roulent bien. Et le paysage n’est pas le même. Là-bas, on voit des cerisiers en fleurs, les marchands  sourient aux clients. Les enfants mettent des uniformes pour pas qu’il y ait de différences. Et surtout ils respectent les goûts et les choix de chacun.

Mais en France, on voit plus de villes polluées, plus d’usines, de détritus. Les commerçants ne sourient pas toujours, et des fois ils ne disent pas bonjour. Et pas beaucoup de paysages magnifiques.

Je ne regrette pas de faire taxi au Japon.

MON EXTRAIT : TAXIWOMAN

Le paragraphe que j’ai choisi est : « Au salon mon père me murmure à l’oreille j’ai une surprise pour toi je le braque d’un regard de joie il me me tend  un trousseau de clé je hurle bondit sur lui je suis hyper contente »

J’ai pris ce passage, car son père soutient sa fille pour son métier alors que c’est un métier d’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *