regards étranges

Texte d’écriture collective, suite à la lecture d’un texte lors du comité de lecture 2

Hier quand je suis sorti de chez moi, tout le monde dans la rue s’est arrêté et s’est mis à me fixer. 

J’étais beau, le monde me regardait comme j’était, mais ma Suzuki est tombée en panne.

Le regard des autres m’importait peu face à la tristesse de la panne de ma voiture préférée..

Sans oublier que j’étais déjà en retard pour mon cours de basson . De toutes façons, j’arrête le basson pour prendre des cours de piano. Et je quitte ma voiture préférée, qui me lâche toujours au mauvais moment, pour prendre une moto. Ensuite je parcours la rue avec ma moto et je me fait heurter par un obus en forme d’éléphant rose, je… me retrouve à l’hôpital dans un état végétatif.

Je crois  rêver, une infirmière entre et me dit que je suis resté dans le coma durant une longue année, je suis abasourdi.

Ah… je vois maintenant des licornes à cause de la morphine, je suis complètement drogué.

Je vois des ours en tutu qui dansent et chantent  avec Emmanuel Macron et sa femme.

Je suis sorti, j’ai pris ma voiture pour rouler loin, je sais pas où. J’ai ensuite déposé ma voiture et j’ai pris l’avion pour aller à Punta Cana sous les cocotiers avec des hawaïennes en chemise hawaïenne et me reposer après cette journée épuisante.

Et là ma mère me dit  » Qu’est que tu es prêt à inventer comme excuse ! Dis plutôt que tu as oublié d’aller chercher ta petite sœur à la crèche et puis c’est tout ! »

Mais c’est un rêve maman ou c’est vrai ?! Non mon fils c’est pas un rêve c’est vrai, tu étais dans le coma. Mais alors pourquoi mon beau-père c’est Francis Alombre ?

Parce qu’il a décidé de t’adopter. Ha bon il m’a adopté, je ne pense pas non, parce que je ne suis pas ta sœur car c’est ton père. OH PUTAIN MAMAN c’est une blague ce putain de porc ne peut pas être mon père! de tous les hommes sur cette terre fallait que tu tombes sur Francis Alombre ! Je préfère mille fois un yakuza.

J’étais hors de moi ! comment un flan de  son espèce pouvait prétendre pouvoir poser ses lèvres sur celles de ma mère…

Bref.

Je comprends mieux pourquoi tout le monde m’a regardé ce matin- là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *