La fiche de lecture

Le 14 septembre, Maeva, Kevin, Quentin, Yannis, Rachel, Agnès, Jade, Marine, Célia et Ronan ont réfléchi pour jeter les bases de la première fiche de lecture. D’abord, il fallait se mettre d’accord sur les différentes rubriques mais aussi déterminer l’ordre dans lequel il fallait les placer.

La fiche de lecture

1 – Titre de la pièce : les textes que nous lirons serons anonymes et sans titre.

2 – Genre : Comique/tragique/fantastique/SF/Horreur/romantique etc etc….

3 – Personnages : combien/quel âge/ hommes-Femmes

4 – De quoi s’agit-il ? qu’est-ce que j’ai  retenu de ce texte ? de quoi ça parle ? Quels thèmes l’auteur aborde-t-il ?

5 – Style : phrases courtes ou littéraire.

6 – Extraits :  copier des passages marquants, ça servira d’appui à l’argumentation. Même quand on n’aime pas le style ou le texte, garder des répliques, des extraits permettra de conserver une trace du texte.

7 – Opinion et commentaires : c’est le moment d’exprimer tout son ressenti. On a le droit de ne pas aimer à condition d’argumenter, et c’est pareil quand on « adore », tout le monde a besoin de savoir quoi et pourquoi.

Questions sur notre fiche de lecture

A) A quoi ça sert ?

La fiche de lecture est un outil indispensable :

  • de mémoire : en un coup d’oeil, elle nous rappellera chaque texte, chaque lecture.
  • de transmission :  à partir des commentaires, nous pourrons transmettre aux auteurs qui le souhaitent l’essentiel de nos remarques.
  •  de réflexion : en vue du jury final, relire nos notes nous sera très utile pour prendre une décision.
  • Pas de résumé

B) On est obligés de les remplir dans cet ordre ?

Non ! Chacun est libre de remplir la fiche au gré de son inspiration : commencer par les commentaires, finir par le titre ou trouver des passages marquants.

L’ordre 1,2,3 dans lequel nous avons classé les rubriques est celui de la lecture. Après discussion, il nous a semblé intéressant de placer en premier les rubriques courtes (titre, genre, personnages) qui donnent des indications techniques, simples et utiles et de laisser les argumentations et tout ce qui est de l’ordre du subjectif à la suite.

C) Pourquoi il n’y a pas de rubrique « résumé » ?

Quand j’ai suggéré une rubrique « résumé », tout le monde a fait la grimace autour de la table. Les exercices de Français où il fallait résumer un texte et compter les mots sont remontés à la surface. A mon avis, c’est nécessaire de faire le résumé de chaque pièce mais comme c’est fastidieux, nous le ferons ensemble.

D) Est-elle définitive ?

Eh non, puisqu’on ne l’a pas encore mise à l’épreuve.

En lisant notre premier texte, nous verrons vite si les rubriques sont utiles, difficiles, pertinentes. Donc : à suivre…..

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *