Fiche de Lecture de « Les miettes » de Ingrid Boymond

Titre proposé : Huile de Coude

Ce texte parle d’une famille ou les enfants prennent le contrôle de l’entreprise de leurs parents en les tuant et ou la malhonnêteté et la fourberie sont présentes partout.

Il aborde les thèmes de la direction patronarial, du travail à la chaîne, de l’abus des salariés et de ces entreprises qui préfèrent le profit à la qualité de leurs produits et le bonheur de leurs salariés ( conditions de travail déplorable).

Nous voyons aussi des relations destructrices, abusives, dans un but de détruire et de posséder plus que de la véritable affection.
L’héritage familial est uniquement basé sur la violence, l’utilisation, seul le plus malin s’en sort.

Il y a toujours un sentiment de continuité. Les personnages ne meurt jamais (probablement) et sont toujours en quêtes d’anéantissements des autres (boucle infini).

  • Utilisations de produits chimiques, viande de provenance douteuse, arômes artificiels, additifs (dans les produits au thon).
  • Réduction des coûts
  • Embauche d’enfants du tiers monde payés à bas prix
  • Industriel, produit en low-cost
  • Direction abusive, fonctionnant sur la peur et souhaitant le profit monétaire avant tout
  • Harcèlement, Burn out, violence entre salariés
  • Ecomonie que les charges sociales
  • Travail à la chaîne, rapide, sans interruption, non stop

Je n’ai pas apprécié le texte, certains passages m’ont paru difficiles à comprendre et le thème et le ton employés sont une barrière pour la compréhension. Je l’ai trouvé long par moment et le fait de ne pas nommer les personnages et de leur donner uniquement des adjectifs  m’ont parfois dérangé dans la compréhension du texte et de savoir qui parlait à certains moments.

J’ai trouvé le texte parfois lourd par moment et difficilement compréhensible par sa structure.

J’ai apprécié le personnage de Petite Petite car pour moi elle est la plus honnête et la plus sensée de tous, surtout car elle est celle qui est la plus touchante pour ma part.

Le moins apprécié : Petit car il est le plus avide et le plus mauvais surtout qu’il n’aime que sa personne et se croit au dessus de tous et est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Alison.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *