Nos règles pour faciliter la parole de tous

Lors du premier atelier de préparation du comité de lecture, le jeudi 7 septembre 2017, nous nous sommes questionnés sur les règles à mettre en place en vue de faciliter l’échange et le débat.

Les jeunes sont tous à l’Espace Cesame. Ils se connaissent puisqu’ils partagent la même formation depuis quelques mois (ou semaines pour les derniers arrivants). Certains sont à l’aise avec la prise de parole. D’autres, à l’inverse, restent encore « intimidés » dès qu’il s’agit d’exprimer une idée ou un sentiment, même en petit groupe.

Voici nos propositions  :

  • ne pas interrompre. Même poliment, même avec délicatesse, il faut laisser l’autre parler et développer son idée jusqu’au bout.
  • Ne pas vouloir s’imposer.
  • S’écouter.
  • Pas de portable : ni en vibreur ni en silencieux. Le portable dans le sac.
  • Une pause de dix minutes au milieu de la séance.
  • On peut amener de l’eau, un thermos.
  • Laisser le temps à quelqu’un qui réfléchit, ne pas remplir le silence, ne pas être gêné par le silence qui s’installe. Chacun pense et parle à son rythme.

Remarques :

Maeva apprécie la configuration choisie pour un autre atelier, le ciné-club, quand vient le moment où on discute du film : « tous assis sur des chaises, en cercle, de façon à ce que tout le monde puisse se voir ».

  • mais un atelier lecture/écriture suppose d’écrire et de lire donc nécessite une table, stylos, feuilles.
  • Rien n’empêche d’écarter suffisamment les tables pour les configurer de façon à ce que tout le monde se voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *