La ville de Brest et l’organisme de formation CLPS L’enjeu compétences

Isabelle Meyer, chargée de projets jeunesse, ville de Brest

C’est dans le but de répondre à ses objectifs que la Mission Dynamiques Educatives et Jeunesse de Brest a développé un partenariat avec l’espace Cesame, situé à Cergy Pontoise, et accepté la proposition d’une participation et d’une inscription de jeunes brestois.e.s  à l’action portant le nom de « Prix Esther ». La MDEJ a, pour ce faire, mobilisé un réseau de partenaires brestois par l’intermédiaire d’Isabelle Meyer – Chargée de Projets Jeunesse – et un financement a été attribué par la ville de Brest pour mettre en œuvre cette action.

Sandrine Perhirin, adjointe au Maire, politique de la Jeunesse de la ville de Brest témoigne : « parce qu’elle permet à des jeunes sortis du système scolaire et accompagnés d’une structure, d’être considérés et de prendre une place toute autre dans le groupe et la cité, la ville de Brest ne pouvait que répondre favorablement à cette sollicitation. A leur tour maintenant d’évaluer, d’analyser, et de choisir ! »

De l’enfance à l’âge de l’émancipation, la Mission dynamiques éducatives et jeunesse de la Ville de Brest (MDEJ) accompagne chaque Brestois dans les années fondatrices du citoyen qu’il deviendra. Unité du Pôle Développement culturel, éducatif et sportif, la MDEJ travaille étroitement avec trois autres Directions :

  • La Direction éducation – enfance – socioculturelle
  • La Direction culture – animation – patrimoines
  • La Direction sport – nautisme

Les compétences de la Mission s’exercent à l’échelle de la ville de Brest et de Brest métropole selon les sujets. La MDEJ anime et pilote la Politique Jeunesse au travers de trois axes : 

  • Accès aux droits et à l’information pour tous les jeunes
  • Implication concrète des jeunes dans la vie de la cité
  • Expression et participation citoyennes à la décision ou à l’action publique

Par ailleurs, les missions de la MDEJ se déclinent sur d’autres axes :

  • Le Projet éducatif et citoyen (PEC)
  • Pilotage ou soutien de projets éducatifs
  • Appel à projets Séjours de vacances pour tous
  • Appel à projets pour la mobilité scolaire vers les villes jumelles
  • Dispositif de réussite éducative (DRE)
  • La politique d’aide aux jeunes
  • Fonds d’aide aux jeunes
  • La Prévention spécialisée
  • La politique d’accueil des étudiants
  • L’appel à projets collèges-lycées                                          

Plus d’infos : https://www.brest.fr/brestfr-accueil-1575.html

CLPS Brest

Depuis 40 ans, CLPS L’enjeu compétences, société coopérative et participative, favorise l’accès et le maintien dans l’emploi par la formation professionnelle. Organisme de formation pour adulte présent dans une vingtaine de villes de Bretagne et Loire-Atlantique, CLPS L’enjeu compétences forme les salariés et les demandeurs d’emploi dans le cadre de la formation continue, de l’alternance et des politiques publiques mises en oeuvre par les collectivités territoriales de l’État.

La prestation Prépa Avenir Jeunes du CLPS a pour objectif de proposer une formation pour sécuriser les parcours d’évolution professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans. Il s’agit de proposer à chacun.e un parcours personnalisé qui consolide les étapes de découverte des métiers, de préparation d’un projet professionnel, d’acquisition de compétences et de qualification, levier pour l’accès et le retour à l’emploi.

La Prépa Avenir Jeunes s’articule autour de 3 grandes phases :

  • La phase de dynamisation, période de préparation à la phase de construction, avec des activités de mises en dynamique et de projection (activités sportives, ateliers culturels et artistiques, des grands jeux collectifs…) et un projet collectif autour d’un thème libre (réalisation d’un film, création d’une mini entreprise…)
  • La phase de construction qui s’articule à la phase de dynamisation par la consolidation de ses premiers acquis et la continuité de l’accompagnement avec les mises en situations professionnelles accompagnées, des périodes de stages conventionnés en entreprises, de la remise à niveau et des activités de développement personnel par les arts, la culture ou le sport.
  • La phase de capitalisation permettant de faire le bilan des acquis et de capitaliser ses expériences et compétences, avec la formalisation d’un portefeuille numérique de compétences et d’expériences, ainsi qu’un oral devant un jury de validation du parcours.
Laurie
Laurie Autret, formatrice CLPS de Brest